Rechercher
  • F L'Hermite D.O.

Covid-19 ou « coronavirus », comment gérer le confinement ? Les conseils de votre ostéopathe

Le cabinet d'ostéopathie est fermé pendant la période de confinement et ce jusqu'à nouvel ordre. Vous pouvez poser toutes vos questions en me joignant par téléphone au 07.67.27.05.17 ou bien par e-mail à osteopathe.lhermite@gmail.com



Beaucoup de travailleurs sont soumis au chômage partiel ou au « télétravail » à leur domicile en cette période de confinement. Le corps est rudement mis à l’épreuve, paradoxalement ne rien faire entraîne des maux de dos et autres douleurs musculaires et articulaires.

D’autre part, le confinement et la distance sociale pour certains réveillent des angoisses. Il est tout à fait normal de ressentir ce stress, il est la suite logique des événements et déclarations gouvernementales. Afin de gérer cette situation au mieux, adoptez une bonne hygiène de vie, et surtout n'hésitez pas à en parler au tour de vous. Si le stress devient trop débordant et intense, contactez un psychologue clinicien – psychothérapeute pour vous accompagner pendant cette épreuve (nombre d'entre eux continuent à consulter par téléphone ou téléconsultation-vidéo).



Les conseils de l’ostéopathe


· Maintenir un rythme quotidien : des horaires de sommeil – éveil et des heures de repas réguliers, pour une bonne hygiène de vie

· Pensez à bien vous hydrater entre les repas en plus d'une alimentation saine et équilibrée (évitez au maximum les produits industriels et trop riches en sucres)

· Lavez-vous les mains régulièrement, avec une solution hydroalcoolique lorsque vous sortez.

· L’activité physique est essentielle pendant cette période de confinement : il ne s’agit pas de se mettre à un sport de haut niveau du jour au lendemain, mais de maintenir une condition physique. Profiter du droit de sortie d’une heure par jour, seul (ne pas sortir en groupe) pour une activité de marche, ou de course à pied si vous en aviez l’habitude avant le confinement.

· Ne changez pas trop vos habitudes, ou plutôt pas trop vite. Si vous ne faisiez pas d’activité sportive avant le confinement, attention à ne pas en faire trop d’un coup. Laissez-vous une marge de progression, un objectif à atteindre en douceur. Rappel : une activité physique commence toujours par un échauffement. Faire des mouvements doux sans charge, amples et répétés, de toutes les parties du corps.

· Prenez du temps pour vous : c’est l’occasion de se remettre à des activités perdues, faites fonctionner votre créativité, lisez, méditez, écoutez de la musique… Évitez de passer trop de temps devant les écrans d’ordinateur et de télévision, car ils perturbent la vue (ce qui peut être à l'origine de maux de tête et de cervicalgie) ; et une mauvaise position prolongée peut causer des maux de dos.



Comment et pourquoi bien se laver les mains

Je me lave régulièrement les mains même si je vais bien et ne présente aucun symptôme




Comment s'étirer après le sport



QUAND ? APRÈS le sport, « à chaud » et « à froid », attendez que les rythmes cardiaque et respiratoire se calment. Vous pouvez vous étirez dans l'heure ou deux heures après votre sport et recommencer le lendemain matin.


PENDANT COMBIEN DE TEMPS ? Chaque étirement doit durer une quinzaine de seconde, pensez à toujours équilibrer l'étirement en le faisant de chaque côté.


Avec la respiration : tout d'abord inspirez profondément (concentrez-vous bien dès le début) ; puis soufflez au maximum pendant que vous faites l’étirement du muscle, c'est-à-dire pendant que « ça tire ».


Rappel : le centre du diaphragme, muscle respiratoire, se situe au niveau du plexus solaire. C’est à cet endroit que vous devez sentir que ça gonfle pendant l’inspiration profonde. Respirez dans le ventre.

Inspiration : l'air rentre, le ventre gonfle

Expiration : je souffle, le ventre se relâche et dégonfle


REMARQUE : une bonne respiration « dans le ventre » et en rythme pendant l’étirement c'est aussi important que l’étirement lui-même.


Information importante sur les AINS pendant le Covid-19


DÉCONSEILLÉ : Attention à la consommation d'AINS, ce sont les anti-inflammatoires, (exemples : Ibuprofène, Advil, Nurofen, Spedifen, Spifen, Kétoprofène, Ibupradoll) ils sont proscrits pendant l’épidémie de Covid-19. En ce moment, pendant la période d’épidémie du virus, il est déconseillé de prendre ces médicaments.


Les patients sous corticoïdes ne doivent pas interrompre leur traitement, sauf avis contraire de leur médecin traitant.

Source : site du gouvernement [Le 14/03/2020 18:38 Réf : 2020-REC-12 Objet : Actualisation recommandations Covid 19 / site du ministère de la santé]


CE QUI EST CONSEILLÉ : En cas de gêne douloureuse préférez un anti-douleur (paracétamol, Doliprane, Dafalgan, Efferalgan). Si l’action de celui-ci est insuffisante contacter votre médecin traitant.




Les Huiles Essentielles




· Menthe poivrée ou lavande vraie : antalgique (calme la douleur). La menthe poivrée est efficace contre les maux de tête (mais aussi les maux de ventre par voie orale), la lavande vraie est efficace contre les crampes et contractures.


· Gaulthérie : action anti-inflammatoire (application cutanée, massage)


· Ravintsara : antivirale et effets stimulants sur le système immunitaire


Attention : ne pas utiliser les huiles essentielles chez la femme enceinte ou qui allaite, ni les nourrissons. Toujours appliquer avec une huile neutre (ex. huile d’amande douce). Ne jamais dépasser la dose conseillée, soit deux gouttes tout au plus. Vérifiez la notice avant utilisation.


Pour plus d’informations, si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à consulter ce site lyonnais fiable et très complet : "Compagnie des sens.fr"



Site d’information sur les masques faits maison

Covid-19, les règles pour fabriquer des masques "maison" : cliquez ici




GÉNÉRATEUR D'ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE : en ligne

165 vues

ACCUEIL | PHILOSOPHIE | BLOG | CONTACT

Ostéopathe D.O. Lyon 4ème Croix-Rousse et Péronnas (Bourg-en-Bresse) +33 (0) 767270517

© 2018 par Floriane L'Hermite [dernière mise à jour : avril 2020]