Rechercher
  • F L'Hermite D.O.

L'ostéopathie pour la femme enceinte, quand et pour quoi ?

Au cours d'une grossesse, l'ostéopathie est de plus en plus indiquée pour divers maux et inconforts liés à la grossesse (aux changements posturaux qu'elle implique), ou pour d'autres raisons pendant cette grossesse. Les techniques effectuées par l'ostéopathe peuvent-elles gêner bébé ? Non, au contraire, les manipulations tout en douceur participent à relâcher les tensions et soulager les douleurs en lien direct ou non avec la grossesse, afin de permettre un meilleur confort pour la mère et le bébé.




Pour quoi consulter ?

Quand consulter pendant la grossesse ?

Que fait l'ostéopathe ?

Et après l'accouchement




* * *


Pour quoi consulter ?

L'ostéopathie peut être utile pour accompagner la grossesse en soulageant les douleurs et autres inconforts. Les séances d'ostéopathie peuvent aider en cas de :


- lombalgie (douleur ou blocage en bas du dos, « mal aux reins »)

- sciatalgie (douleur dans la fesse, « comme une sciatique »)

- dorsalgie (douleur ou blocage entre les omoplates ou au milieu du dos)

- cervicalgie (douleur ou blocage dans la nuque)

- douleur ou sensation d'oppression au niveau des côtes

- douleurs ligamentaires dans le bassin (et notamment au niveau de la symphyse pubienne)

- Le syndrome de canal carpien (compression du nerf médian au niveau du poignet)

- jambes lourdes

- maux de tête

- troubles digestifs (remontées acides, diarrhées / constipations, nausées, vomissements…)






Quand consulter pendant la grossesse ?

Il est possible de consulter tout au long de la grossesse.


Premier trimestre : l'ostéopathe prendra le plus de précautions dans les trois premiers mois où il évitera certaines techniques. Lors du premier trimestre l'ostéopathie peut permettre de soulager les nausées et vomissements dus à la surcharge hormonale.


Deuxième trimestre : les douleurs articulaires et ligamentaires vont généralement apparaître à partir du cinquième ou sixième mois de grossesse, avec la prise de poids et l'augmentation du volume de l'utérus. C'est à ce moment là que les femmes enceintes vont penser aux séances d'ostéopathie, d'autant plus que la plupart des médicaments leur est proscrite (les anti-inflammatoires par exemple). Pour les femmes sujettes aux maux de dos ou troubles digestifs déjà en dehors de leur grossesse, il est conseillé de consulter avant cette période afin d'anticiper les douleurs et de les réduire au maximum.


Troisième trimestre : de même il est tout à fait possible de consulter lorsque le terme approche, il est d'autant plus conseillé de prévoir une séance afin d'améliorer la mobilité du bassin pour un accouchement optimal.



Que fait l'ostéopathe ?

La consultation se déroule comme une séance classique, en prenant en compte toutefois la présence du fœtus et les modifications anatomiques (la taille de l'utérus et son positionnement) et modifications posturales que cela implique.


À noter, l'ostéopathe n'effectue pas de technique directement sur le fœtus mais plutôt sur les tissus environnants, ce qui va permettre de lui faire de la place si jamais il en manque. Autrement dit l'ostéopathe n'agit pas sur le contenu mais plutôt sur le contenant (utérus, et tous les organes du ventre). Il ne dérange pas bébé, seulement « il range sa chambre » !



Modifications anatomiques chez la femme enceinte


Et après l'accouchement

Il arrive que des douleurs s'installent après l'accouchement, dues au changement de posture et de volume qui cette-fois ci est beaucoup plus rapide, l'utérus diminue et chaque organe retrouve sa place.


Il est possible de consulter un ostéopathe dès le lendemain de l'accouchement si les gênes sont trop importantes, ou d'attendre un bon retour à la maison ; dès que vous vous sentez prête, en somme.


Un ostéopathe pourra vous aider à soulager vos douleurs dans les cas suivants :


- s'il y a eu une péridurale (qui peut causer des maux de dos ou des maux de tête pour certaines femmes)

- s'il y a eu une épisiotomie, (en plusieurs séances progressives)

- si le médecin a eu recours à des instruments (ventouses ou spatules)

- s'il y a eu une césarienne (en plusieurs séances progressives)

- inconfort bassin ou dos (quand vous vous penchez, ou portez le bébé, ou marchez, ou en vous levant de la chaise)

- si vous avez des fuites urinaires ou fécales

- en parallèle de la rééducation du périnée





* * *


Il n'est pas nécessaire d'obtenir une prescription médicale pour consulter un ostéopathe toutefois les séances d'ostéopathie sont toujours en complément d'un suivi médical. Il est également important d'associer une bonne hygiène de vie à la grossesse, notamment de continuer à faire de l'activité physique comme marcher régulièrement ou par exemple continuer à danser !




Mots-clés : #ostéopathie #femmeenceinte #grossesse #accouchement


Source image : (2) https://www.lamaisondesmaternelles.fr


156 vues0 commentaire