Rechercher
  • F L'Hermite D.O.

L'ostéopathie pour le bien-être des nouveau-nés et nourrissons


Dès la naissance il est possible de consulter un ostéopathe pour sa santé, en complémentarité d'une prise en charge médicale. Dans de rares hôpitaux en France, des ostéopathes travaillant au sein des maternités soulagent les nouveau-nés (qui ont eu une naissance difficile par exemple). Quand ce n'est pas le cas il est possible de prendre rendez-vous dans un cabinet de ville d'un ostéopathe, après la première visite chez le pédiatre. Les techniques utilisées en ostéopathie pédiatrique sont adaptées au jeune âge de votre enfant. Il s'agit d'un toucher doux et respectueux de la physiologie du nouveau-né.






Dans quels cas consulter un(e) ostéopathe spécialisé(e) en pédiatrie ?

Comment l'ostéopathe soulage-t-il les bébés ?

La douleur chez le nouveau-né





* * *



Dans quels cas consulter un(e) ostéopathe spécialisé(e) en pédiatrie ?

L'accouchement est parfois décrit comme un traumatisme pour le nouveau-né, et la vie fœtale comme une sorte de paradis perdu. Ce n'est pas nécessairement le cas. En effet, la vie intra-utérine a pu présenter par moments des contraintes gênant la posture du fœtus, et au contraire, la naissance n'est pas obligatoirement source de tensions pour le corps du bébé, choses que l'ostéopathe est capable d'observer par la suite chez le nouveau-né.


L'ostéopathe intervient soit à titre préventif (il examine le nouveau-né et établit un bilan en déterminant s'il aurait besoin ou non d'une prise en charge ostéopathique), soit dans un but curatif dans le cas où le nouveau-né semble présenter des douleurs ou un inconfort lors de ses repas ou de son sommeil par exemple.



Il est généralement conseillé de consulter un ostéopathe spécialisé en pédiatrie dans les cas suivants (liste non-exhaustive) :


- coliques du nourrisson (ou pleurs intenses après la tétée ou le biberon)

- reflux gastro-œsophagiens (les régurgitations qui s'accompagnent de pleurs ou agitation après la tétée ou le biberon, pendant le sommeil, ou un refus d'alimentation, une perte de poids)

- torticolis ou la tête tournée toujours du même côté

- un inconfort ou des difficultés chez le nouveau-né ou chez la mère pendant l'allaitement

- le syndrome de la « tête plate » (plagiocéphalie)

- troubles du sommeil

- les troubles ORL : rhinites, otites, bronchites à répétition




Comment l'ostéopathe soulage-t-il les bébés ?

La consultation ostéopathique commence, comme à son habitude, par un entretien clinique avec le parent (ou l'accompagnateur) afin de cerner le motif de consultation ainsi que de recueillir l'histoire médicale du nouveau-né (depuis le début de la grossesse jusqu'à maintenant, en passant par les conditions de la naissance).


Ensuite, la phase pratique est moins longue que pour les adultes, afin de ne pas déranger bébé, et s'il est réveillé et calme alors cela signifie qu'il serait potentiellement d'accord pour que la séance puisse commencer. L’ostéopathe observe et palpe doucement votre enfant, pour examiner ses structures corporelles. Les techniques se font sans « faire craquer » évidemment (cela n'existe pas chez les bébés), sans pression forte mais grâce à des mouvements lents et des mobilisations douces, très ciblées.




La douleur chez le nouveau-né

La question de la douleur et de sa prise en charge ne se pose que depuis une période plutôt récente dans la recherche en périnatalité. Les études scientifiques s'y intéressent de plus en plus à dater des années 90, notamment pour améliorer certains actes médicaux potentiellement douloureux et stressant (intubation, ponction, pose de cathéter, vaccination, etc.) dans les services de néonatalogie. Ainsi la reconnaissance de l'existence de la notion de douleur chez le nouveau-né a permis une meilleure prise en charge de sa santé globale, somato-psychique. Cette reconnaissance passe par l'observation des pleurs du bébé et, lorsque la douleur n'est pas trop intense, le recours à une solution non-médicamenteuse est préconisée : la succion non-nutritive, l'effet antalgique (qui calme la douleur) le plus efficace pour un nouveau-né.







* * *



Les séances d'ostéopathie chez le nouveau-né, qui grandit vite et surtout dans ses premiers jours, vont permettre de l'aider dans son développement psychomoteur dans les premiers mois de sa vie, jusqu'à l'âge où il commencera à se mettre debout et apprendre à marcher.


Même si la séance chez l'ostéopathe ne nécessite pas de prescription médicale, il est important de consulter le pédiatre avant d'amener votre enfant chez l'ostéopathe. La consultation chez un ostéopathe ne remplace pas celle chez le pédiatre, mais vient en complément du diagnostic et du traitement médical. De plus, dans certains cas, l’ostéopathe peut travailler en association avec d’autres professionnels de santé, comme l’orthophoniste ou le kinésithérapeute spécialisé en pédiatrie.






Pour une consultation nouveau-né / nourrisson, contactez moi au 07 67 27 05 17 ou prenez rendez-vous sur doctolib.fr





Mots-clés : #ostéopathie #nouveauné #nourrisson #néonatalogie #pédiatrie #accouchement #coliques #rgo #plagiocéphalie #torticolis #allaitement



85 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout