Rechercher
  • F L'Hermite D.O.

Ostéopathie | Avant ou après une intervention chirurgicale

Que ce soit dans le cas d’une intervention chirurgicale comme par exemple une réparation chirurgicale orthopédique ou traumatologique, une opération du canal carpien, d'une hernie discale, une appendicectomie ou lors d'un accouchement par césarienne, le traitement laisse une trace : la cicatrice.


La cicatrisation est un processus de reconstruction que le corps met en place de façon autonome. Elle débute par une phase inflammatoire (deux à quatre jours pendant lesquels il faut nettoyer la plaie pour éviter tout risque d'infection) puis une reconstruction progressive des tissus mous et cutanés. Le processus complet dure six semaines.


Comment les séances d’ostéopathie peuvent-elles apporter une aide à la guérison après une opération chirurgicale ?





Cicatrice et mobilité tissulaire

Comment agit l'ostéopathe sur la zone opérée ?

Quand consulter un ostéopathe ?

La peau et sa mémoire émotionnelle





* * *



Cicatrice et mobilité tissulaire


Suite à une intervention chirurgicale la cicatrice est la partie visible des suites de l'incision effectuée pendant l'opération. Qu'elle soit discrète ou gonflée-rouge, quelle que soit sa taille, il est toujours important dans une consultation d'ostéopathie d'investiguer une cicatrice, surtout si elle est récente. L'ostéopathe vérifie si la peau et les tissus sous-jacents (fascias, muscles, organes) sont bien souples et mobiles. Même si elle n'est pas douloureuse, une cicatrice peut être à l'origine d'un blocage ou d'une douleur à distance.


Par exemple, une cicatrice de césarienne (située en bas de l'abdomen) peut être à l'origine d'une lombo-sacralgie (douleur en bas du dos), de par les liens existants entre ces différentes régions anatomiques. En effet, si la cicatrice présente des adhérences, si elle entraîne un déficit de mobilité en bas du ventre, alors cela peut se répercuter dans le dos ou le bassin, c'est-à-dire à distance.




Comment agit l'ostéopathe sur la zone opérée ?


Quelques fois, il vous est prescrit par votre médecin généraliste des séances de kinésithérapie suite à une opération chirurgicale. Le rôle du kinésithérapeute est de diagnostiquer d'éventuelles adhérences à la palpation de la cicatrice et de proposer un traitement ciblé : les massages cicatriciels, ou par exemple des séances de LPG (endermologie médicale).


L'ostéopathe peut alors être amené à travailler en parallèle de ces techniques de kinésithérapie et du suivi médical, par un traitement de la cicatrice mais aussi de ses effets sur l'équilibre général.


L'ostéopathe agit sur les fascias (voir l'article « Concept de globalité et vue d'ensemble sur les fascias »). Ce sont les tissus membraneux sous la peau, entourant tous les organes du corps et se liant entre eux. Le but des techniques est de retrouver un glissement convenable de ces tissus sous la peau, pour plus de souplesse tissulaire et un meilleur équilibre global.




Quand consulter un ostéopathe ?


Avant

Il paraît intéressant de consulter un ostéopathe par anticipation d'une opération chirurgicale programmée, entre deux semaines et un mois avant par exemple (voir avec votre ostéopathe qui vous conseillera en fonction de votre cas). Le but est de faire une séance globale afin de libérer les éventuels autres blocages mécaniques et ainsi de préparer l'organisme à recevoir l'intervention.



Après

Il est possible de venir dans les jours qui suivent l'opération si vous en ressentez le besoin, les techniques ostéopathiques seront bien sûr adaptées à l'état de la cicatrice et de la sensibilité associée. Si vous souhaitez attendre la cicatrisation complète de la peau et des tissus sous-jacents, il faut compter six semaines (même si la plaie se referme au bout de 21 jours).






* * *




La peau et sa mémoire émotionnelle


Dans les consultations d'ostéopathie, le praticien prend toujours en compte l'aspect psycho-émotionnel de la cicatrice, et travaille au mieux en accord avec le patient. Dans le cas de cicatrices très douloureuses et associées à un événement émotionnellement prenant (comme par exemple dans le traitement de certains cancers), une place importante est accordée à la parole. Parler la cicatrice, toucher la cicatrice, se réapproprier la zone cicatricielle et re-sentir la peau à cet endroit est essentiel dans le traitement psychique et somatique d'une cicatrice.







Mots-clés : #ostéopathie #cicatrice #opérationchirurgicale #chirurgie #fascias #adhérencescicatricielles #césarienne

21 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout